Qualification du Togo à la CAN 2017 : pourquoi je n’y crois plus

Après deux journées disputées dans la poule A des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017 qui finissent ce weekend, le Togo, avec six (6) points, occupait la première place devant la Tunisie, le Liberia et Djibouti. Au terme des troisièmes et quatrièmes journées, les éperviers se retrouvaient troisièmes juste devant Djibouti, venu lui distribuer tel un guichet automatique des points dans le groupe. A l’issue de la cinquième et avant-dernière journée, le statu-quo a demeuré.

« L’essentiel c’est de faire un gros match contre Djibouti et d’attendre le score de Tunisie – Liberia. (…), nos chances de qualification sont très minces, mais il est toujours permis de rêver ». (Claude Le Roy)

Et les éperviers n’ont plus leur destin en main. Leur qualification pour le Gabon ne dépend plus de leurs propres performances. Le Togo devra battre dimanche, lors de la dernière journée Djibouti. Mais, cette victoire ne suffirait pas. Le Togo pourrait prétendre avec, à une place de meilleur deuxième. Une hypothèse qui tient de moins en moins la route lorsqu’on sait que la sélection A du Togo aura un nombre de points (11) que certaines équipes ont déjà dans d’autres poules avant même de disputer l’ultime journée. De ce côté, les chances du Togo sont vraiment minces. Très très minces même, selon Claude Le Roy, le sélectionneur du Togo.

Une petite lueur d’espoir

Le scénario idéal et parfait, qui est presque une gageure, serait un match nul et vierge entre tunisiens et libériens à Tunis lors de la sixième journée. Le Togo passerait, à égalité de points (11) avec tunisiens et libériens, à la tête de la poule à la faveur des buts qu’il a marqués lors de ces déplacements à l’extérieur.

Ce sera sans compter sur l’envie des aigles de Carthage d’aller à la CAN. C’est oublier les circonstances dans lesquelles ils ont été accueillis à Monrovia (capitale du Liberia). Ils se sont plaints tout comme les Togolais, qui contrairement aux Aigles, ont évité la défaite en arrachant un match-nul deux buts partout (2-2). Depuis, les Tunisiens ruminent cette déconvenue et attendent de pied ferme les Lone Stars du Liberia. Comment peut-on imaginer un match pareil sans but ? Je ne doute un seul instant de l’envie des deux équipes d’aller à la CAN Gabon 2017. Elles ont leur destin en main et sauront a priori comment s’y prendre pour y parvenir. Le football, cependant, réserve bien des surprises ! Un match nul résultant d’un score nul 0-0 en est un. Comment le Togo peut-il espérer un tel score s’il , et comme on peut le constater, n’est pas un acteur direct ou un protagoniste de ce match ? Prier, commander des messes, consulter des marabouts, des féticheurs suffirait ? Malin qui pourra trouver la formule magique. Pour le confrère Yves de Fréau de Radio Metropolys, le Togo, et cela paraît si drôle, devra constituer une équipe nationale, de prêtres, de féticheurs et de marabouts qui devra trouver les voies et moyens pour rendre muettes les attaques tunisiennes et libériennes lors de l’ultime journée.

En attendant, rêvons comme le suggère le coach très expérimenté du Togo qui, en prenant la tête des éperviers à l’issue de la quatrième journée et sentant déjà la tâche compliquée, avait pour mission de qualifier le Togo pour la CAN… 2019.

 

  1 comment for “Qualification du Togo à la CAN 2017 : pourquoi je n’y crois plus

  1. ananiagboh
    6 septembre 2016 at 9 h 24 min

    Eh bah, le Togo s’est qualifié! Dois-je faire amende honorable? Je ne sais pas trop. J’avais quand même de bonnes raisons et le droit de ne pas y croire. Le foot étant le foot et avec de nombreux concours de circonstances comme la défaite du Cap Vert à domicile face la Libye (0-1), celle du Bénin au Mali (5-2), celle de la Centrafrique en RDC (4-1). Toutes ces défaites ont permis au Togo qui a battu Djibouti 5-0 de se qualifier en arrachant une des deux places de meilleur deuxième. Comme quoi, tant que l’arbitre ne siffle pas la fin du match, tout est encore possible!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *